Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : butinages
  • : Textes courts d'une écriveuse, rêveuse, voyageuse et généreuse....
  • Contact

Bienvenue dans mon univers


  De la lecture chaque jour pour nourrir votre vie.
                             par Erregina

Archives

Catégories

Liens

21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 12:42



.......La mère de Slobodan était née entre le vingt neuf mars et le deux avril. Elle avait pu choisir son instrument, le violoncelle. Elle était aussi une mathématicienne de renom qui écrivait de la poésie et adorait marcher dans les rues de Paris. Elle a d'ailleurs écrit un livre d'itinéraires piétonniers poétiques paru aux éditions JR. Elle est morte dans le grand incendie de Londres.

 

Rico entre dans la chambre de Slobodan guidé par le détecteur de délire qui affiche une forte intensité. Le délire de Slobodan se trouve dans le seuil supérieur, c'est à dire un délire avec état de paranoïa. Rico doit être très prudent. Il reste à bonne distance du champion qui commence à l'insulter. Seules les lèvres de Slobodan sont actives, le reste de son corps est inerte, comme paralysé, ce qui permet à Rico de prendre des notes.


" Ma mère m'a tout raconté. Ne t'approche pas. Ne me touche pas. Pourquoi as-tu accepté de faire cela ? Depuis toujours, à chaque rencontre, je te le demande. Jamais de réponse. Elle m'a dit ton amour pour la pianiste, je sais tout. Alors, tu te mets à l'écriture, tu écris tes mémoires de violeur, mais qui va avoir le culot de t'éditer ? Tu peux continuer à prendre des notes, je ne te lâcherai pas. C'est trop facile pour toi. Tu n'es pas mort dans le Grand incendie de Londres toi ! Ma mère oui ! Je te déteste au plus profond de moi-même, quitte cette pièce ou je te tue ! "............( à suivre )

 

Partager cet article
Repost0

commentaires